Chooune Alistitmar

L’agence internationale américaine “Associated Press” a choisi Marrakech,  première destination touristique  au Maroc, pour réaliser un reportage  sur la crise du secteur du tourisme au Maroc, notamment suite a  la fermeture des frontières aux touristes étrangers, ce qui a eu un impact négatif direct sur l’activités des entreprises et des employés qui y opèrent notamment , les hôtels et maisons d’hôtes, les restaurants touristiques, les  agences de voyages, le  transport touristique et  l’artisanat dont l’activité a connu  une énorme chute  après avoir réalisé un chiffre d’affaire à l’exportation de 89 millions de dollars en 2019

Selon Zoubir BOUHOUTE, l’expert marocain du tourisme, le secteur du tourisme est très important pour l’économie marocaine du fait qu’il  regroupe des dizaines de milliers d’entreprises opérant dans l’hôtellerie, les maisons d’hôtes, les restaurants touristiques, les agences de voyage, les agences de transport touristique et des agences de location de voitures et dont les propriétaires ont injecté d’importants investissements qui ont  dépassé 17 milliards de dollars (hors investissements de renouvellement et d’entretien) avec  plus de 500 000 emplois directs et 2,5 millions d’emplois indirects

La crise de Corona a eu un impact négatif sur les performances du secteur du tourisme, qui a connu une forte baisse du nombre d’arrivées, de nuitées touristiques et des recettes  en devises assurées par le tourisme international, en plus des revenus du tourisme intérieur

L’expert  a également expliqué que le nombre d’arrivées, qui a atteint 13 millions en 2019, a chuté  à environ 2,5 millions en 2020 et  4 millions en 2021, et que  que la poursuite des fermetures des frontières se traduira  par la perte d’environ 21 millions de touristes et plus de 36 millions de  nuitées  jusqu’a fin janvier  2022, ce qui constitue une perte totale pouvant atteindre 20 milliards de dollars

(Environ 30 millions de dollars par jour), si l’on prend en compte toutes les activités liés au  tourisme, en plus de  la production cinématographique, des recettes du  shopping, de l’artisanat et des différentes taxes aéroportuaires etc

A travers ce reportage, l’équipe d’ “Assiciated press” fera toute la lumière sur la situation des établissements touristiques  et la récession économique qui étouffe la ville de  Marrakech suite  à la crise sanitaire mondiale et  l’apparition récente du nouveau mutant du virus Corona “Omicron” à travers les interventions  des professionnels du secteur du tourisme

Dans ce contexte, un groupe d’experts et de professionnels du secteur du tourisme ont  confirmé que les  fermetures a répétition depuis le  début de la pandémie et le processus de gestion de la situation épidémiologique  ont fortement affecté le  secteur du tourisme, qui est considéré comme l’un des secteurs stratégiques puisqu’il contribue annuellement à hauteur de 8 milliards de dollars de recettes du tourisme international, en plus des recettes du tourisme interne  et emploie environ un demi-million de personnes d’une manière directe et 2,5 millions d’une manière indirectes

Les professionnels sont unanimes pour la nécessité d’une ouverture immédiate des frontières internationales ainsi que la révision  du  plan d’urgence touristique pour soutenir toutes les entreprises  touristiques qui participent toutes au  développement du secteur

Concernant les résultats positifs de l’ouverture des frontières, l’opération Marhaba, qui a été lancée le 15 juin 2021, a contribué à attirer au  Maroc un nombre considérable de touristes et des recettes touristiques conséquentes

Les recettes  du tourisme international au troisième trimestre 2021, ont  atteint 1,7  milliards de dollars  dhs, contre 578,8 millions de dollars  au premier trimestre 2021 et 376, 23 millions de dollars seulement au deuxième trimestre 2021

Les reportages de presse  jouent un rôle important pour promouvoir les  destinations touristiques, ou évoquer les différentes problématiques vécues

Il convient de noter que l’Associated Press est une agence de presse mondiale d’intérêt général, dont le siège est aux États-Unis d’Amérique, fondée en 1846, et c’est l’une des agences les plus anciennes et les plus puissantes au monde, avec 145 bureaux aux États-Unis. d’Amérique et 95 bureaux dans 72 autres pays

Elle emploie plus de 4 000 salariés, dont 3 000 journalistes, et publie des reportages en cinq langues : anglais, français, italien, allemand et espagnol, et regroupe près de 1 500 journaux américains et des milliers de stations de radio et de télévision

Depuis 2009, il dispose du réseau photo numérique le plus avancé de l’industrie, d’un service d’informations 24 heures sur 24, d’un service d’informations télévisées premium et du plus grand réseau radio des États-Unis d’Amérique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *