L’Union pour la Méditerranée et ES.MAROC.ORG : Le projet “FLOWER” favorise l’autonomisation économique des femmes rurales

chooune alistitmar

Communiqué de presse

Rabat, le 21 février 2022 – L’association ES.MAROC.ORG, chargée de la gestion du projet “FLOWER”, soutenu par l’Union pour la Méditerranée, annonce que plus de 1051 femmes du monde rural ont bénéficié d’un programme d’accompagnement économique dépassant ainsi l’objectif fixé de 300 bénéficiaires

Le programme Flower a permis des formations qui répondent aux attentes des bénéficiaires et aux besoins réels du marché des produits des coopératives de femmes rurales

A cette occasion, Ismail IFTISSEN, président de l’ES.MAROC, a déclaré que « 52 coopératives féminines ont bénéficié de cette formation à Al Hoceima, 21 coopératives féminines dans la région de Rabat-Salé-Kenitra, et 29 coopératives féminines également à Tanger et Tétouan. Le nombre de coopératives bénéficiaires des deux régions a jusqu’à présent atteint 102, et ce nombre peut augmenter, compte tenu du rythme de ce programme, qui a débuté en juillet 2021 et se termine fin mars 2022

“L’objectif de cette initiative est de promouvoir l’autonomisation économique des femmes rurales et de leurs coopératives, en particulier celles touchées par la crise sanitaire”, ajoute IFTISSEN

Outre l’appui des autorités locales, des conseils communales (Commune El Hoceima ; Commune Khmiss Anjra) et des organismes publics partenaires de l’Association (Office de développement de la coopération ODCO ; Office National du Conseil Agricole ONCA) ces résultats ont été obtenus grâce au travail d’une équipe de 10 consultants spécialisés dans plusieurs domaines, soucieux de renforcer les capacités des femmes et des coopératives féminines dans les domaines du marketing, du e-marketing, de la vente, canaux de distribution, droit du travail, communication et techniques de communication, en plus de l’accompagnement d’experts en économie sociale et solidaire, droits humains, autonomisation des femmes, techniques de conditionnement, licences et sécurité sanitaire, comment intégrer des plateformes de marketing numérique pour commercialiser leurs produits et services via Internet, gestion financière, gouvernance et gestion dans le domaine des coopératives

Les étapes de ce programme se caractérisent également par l’accompagnement et le soutien de nombreux jeunes des régions ciblées, qui ont été formés dans les domaines précités dans le cadre de cette initiative, et qui se sont portés volontaires pour poursuivre l’encadrement au profit des coopératives souhaitant développer leurs compétences et offres maintenant et dans l’avenir

- إشهار -

Le projet FLOWER proposera aussi quatre formations au profit des coopératives d’Al Hoceima et environs, sur les thèmes de la communication, du leadership féminin, de la formation sur la qualité des filières de production et de distribution, de la sensibilisation à la sécurité alimentaire, du conditionnement, de l’emballage, en plus de la formation sur les opportunités et les possibilités d’accès aux mécanismes de financement, de soutien et d’assistance. Ces formations débutent le 28 février et se terminent le vendredi 4 mars. Le mois prochain verra également l’organisation d’autres initiatives similaires, toujours dans le cadre du développement des compétences des femmes inscrites dans les coopératives dans diverses zones rurales dans les deux régions cibles

La crise du Covid-19 est sans doute la plus grande crise sanitaire de notre époque, et la fermeture des frontières entre le Maroc et les enclaves occupées de Ceuta et Melilla a nécessité de trouver des solutions économiques permanentes pour soutenir leurs régions voisines, notamment au profit de centaines de femmes touchées par cette situation

Ce projet s’inscrit également dans le cadre des mesures globales adoptées pour atténuer l’impact de l’épidémie sur la population vulnérable, et aussi, pour renforcer leurs capacités à faire face aux crises de manière efficace et durable

Dans cette optique, Es.Maroc.org s’est engagé à adopter le projet FLOWER (Fostering Local Market Opportunities for Women’s Empowerment and Resilience), qui vise à renforcer l’autonomisation et la résilience sociale et économique des femmes actives dans les zones rurales du Maroc et de la Tunisie face à d’éventuels crises en leur donnant les outils nécessaires pour réussir dans des modèles économiques plus inclusifs et durables

A travers cette initiative, les femmes rurales qui font partie de de groupes productifs (une moyenne de 10 membres par groupe productif de femmes et 5 groupes productifs de femmes regroupés par région) au Maroc dans les régions cibles du projet, à savoir les régions de Rabat-Salé-Kenitra et Tanger-Tétouan Al Hoceima

Ces zones couvertes par le projet ont été choisies, compte tenu des répercussions qui assombrissent les activités économiques des groupements de productrices, particulièrement touchés par la crise sanitaire, la difficulté d’accès aux marchés à l’étranger et la participation aux salons, compte tenu des restrictions de déplacement dictées par les mesures sanitaires

Le projet cible également 20 jeunes actifs (10 en Tunisie et 10 au Maroc) qui travaillent sur le mentorat et la formation à l’entreprenariat, le renforcement des compétences en gestion, gouvernance et éducation financière pour les groupes de femmes. Ces groupes, avec lesquels le programme FLOWER coopère, appartiennent à des organismes locaux actifs – centres, organismes publics et incubateurs travaillant dans le domaine de la création d’entreprises

La clé pour avoir des services durables et stables dans la zone, et d’établir des liens et des réseaux avec les groupes de femmes, est l’implication des populations locales de ces zones, qui à la fin du programme deviennent des références pour les groupes de femmes rurales

FLOWER prévoit d’atteindre plus de 2 000 bénéficiaires au Maroc et en Tunisie, grâce au programme, (femmes rurales et urbaines en lien avec les groupes productifs), ces femmes bénéficieront de produits de qualité, et les familles des femmes (environ 1 500 bénéficiaires : en moyenne 5 par famille), et à titre indicatif, la durée du programme est de 9 mois

Le programme « Flower » a assuré ces formations à Alhouciema, Souani, Tafanssa, Ajdir, Louta, Snada, Bnigmil, Rouadi, CR Rouadi- Douar Addouz, Snada, Tiflet, Ain Aouda, Brachoua, Douar Ahouaz Maamoura, Commune Ait Ali Ou Lahcen, Douar Ait Bouhou, Douar Lakriaa- Commune Ait Belkacem, Douar Ait Benmoussa, Commune Ait Talba(Tiflet), Douar Tnine Moughal, Commune Ait Malek, Douar Majmaa Talba, Commune Ait Ouribl( khmesset), Douar Ait Boubkerb Ou Aissa, Douar El Amal, Commune Ait Yadine( khmesset), Douar Ait Ahmed Ou Ali-Ait Malek, Bouchouka, Douar Ait Bouziane, Romani, Zhiliga Romani, Moulay Bouslham, Martil, M’diq, Tanger, Chefchaoun, Chefchaoun-Bab Taza, Chefchaoun- Dar Akoubaa, Chefchaoun- Ben Hmed, El Fahs Anjra, Ouazzane, Belyounech, Tétouan

اترك رد

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني.